Campagne e-mailing : comment ne pas tomber dans les SPAM des destinataires ?

infoadmin. Le 17 avril 2020
Campagne e-mailing : comment ne pas tomber dans les SPAM des destinataires ?

Malgré la diversité des stratégies marketing, les entreprises sont encore nombreuses à privilégier l’e-mailing. Facile à mettre en œuvre, cette technique demeure efficace, à condition d’éviter de tomber systématiquement dans les courriers indésirables ou SPAM des destinataires. Le mail promotionnel doit respecter une charte de qualité.

Faites une bonne première impression

Le nom de l’expéditeur et l’objet sont les deux principaux éléments que le destinataire regarde lorsqu’il reçoit un mail. Pour le rassurer, utilisez toujours le même nom d’expéditeur tout au long de la campagne. Il peut s’agir du nom de votre entreprise, de votre marque, du responsable marketing. Soyez également original lorsque vous complétez l’objet du mail. Certains termes très promotionnels comme : offre, gratuit, prix, promotion et autres n’ont pas prouvé leur efficacité à retenir l’attention du lecteur. L’objet indiqué ne doit pas s’écarter du sujet évoqué dans le contenu de votre courrier électronique.

Soignez le contenu de votre message électronique

Pour passer les filtres anti-spam, soyez minutieux lorsque vous rédigez le contenu de votre courrier. Par exemple :

  • Équilibrez le ratio texte / image de votre mail. De nombreuses boîtes de messagerie professionnelle n’ouvrent pas les images. Il s’agit d’une option par défaut.
  • Privilégiez les mises en forme simples. Évitez d’abuser du gras et de l’italique entre autres.
  • Évitez d’utiliser des points d’exclamation et des formulations typiques comme « Un remboursement garanti ». Les filtres anti-spam reconnaissent de suite ces expressions.
  • Évitez de joindre des fichiers à vos campagnes d’e-mailing de masse.
  • Indiquez l’adresse physique de votre entreprise dans le corps du mail. Dans certains pays, cette information doit obligatoirement être indiquée dans le contenu du mail promotionnel.

Donnez le choix aux destinataires

Beaucoup d’entreprises ne mettent pas en place un lien de désabonnement à leurs mails. L’absence de cet élément contribue pourtant à rendre le courrier électronique moins crédible devant les filtres anti-spam. Pour éviter un tel cas, veillez à ce que le lien de désabonnement soit parfaitement visible pour le destinataire. Il vaut mieux perdre des abonnés que voir ses mails immédiatement envoyés dans les dossiers des courriers indésirables.

Prenez soin de vos contacts

Les entreprises sont nombreuses à opter pour l’achat et la location d’adresses de prospects. Il s’agit pourtant là d’une erreur. Parce qu’ils ne vous connaissent pas et n’ont pas non plus demandé à être contactés, ils enverront vos courriers dans les dossiers spam peut-être systématiquement. Préférez donc construire par vous-même votre liste d’adresses électroniques. L’établissement de ce type de contact peut prendre du temps, mais le jeu en vaut largement la chandelle.

Mettez en place un système double opt-in permettant à chaque nouvel abonné de confirmer son inscription à la newsletter. Vous serez certain de disposer d’une base d’adresses e-mail de prospects qualifiés. Ensuite, pour éviter que vos destinataires ne se sentent harcelés, espacez la fréquence d’envoi de vos emails. Enfin, dès le remplissage du formulaire d’abonnement, demandez aux destinataires, si possible, de choisir la fréquence à laquelle ils souhaitent recevoir les mails.

  • Partager :
  • Newsletter
    Restez connecté !