Prévenir les cyberattaques : est-ce possible ?

infoadmin. Le 20 mai 2022
Prévenir les cyberattaques : est-ce possible ?

Dès que vous vous connectez à internet, vous êtes susceptible d'être victime d'une cyberattaque. Vos données personnelles et professionnelles sont précieuses et il vous incombe de les mettre à l'abri de personnes malveillantes. 

Les principaux types de cyberattaque 

Une cyberattaque se définit comme une action malveillante menée à travers un réseau informatique. Cette attaque revêt plusieurs formes : 

  •         Hameçonnage et harponnage
    Avec le hameçonnage ou phishing, le hacker envoie à des utilisateurs un email qui semble venir d'un expéditeur sûr afin d'obtenir des données personnelles. Il peut contenir une pièce jointe qui permet l'installation d'un logiciel malveillant sur le terminal. Le harponnage ou spear phishing est un hameçonnage plus ciblé parce que le pirate collecte au préalable des informations sur les utilisateurs afin de leur envoyer un contenu plus pertinent. 
  •         Déni de Service Distribué ou DdoS
    Dans ce type d'attaque informatique, le pirate informatique tente de bloquer l'accès à un serveur ou à un site internet. Il surcharge les ressources du système, ce qui le rend inaccessible aux utilisateurs. 
  •         Attaque de l'homme du milieu
    Abrégé MitM ou Man in the Middle, cette attaque consiste à s'infiltrer dans la communication entre l'utilisateur et un service web. Le hacker peut utiliser l'adresse IP d'un client fiable pour tromper le service web. 
  •         Logiciel malveillant
    Couramment appelé malware, le logiciel malveillant s'installe sur le terminal d'un utilisateur à son insu. Il s'attache alors à des logiciels et autres applications et peut s'auto-répliquer. 

Le ransomware à la hausse 

Le ransomware est un type de logiciel malveillant. Il chiffre les données de l'utilisateur qui est alors incapable d'y accéder. Pour leur déchiffrement, le hacker demande une rançon, à l'origine du terme français rançongiciel. Ce type de cyberattaque est à la hausse depuis quelques années. En 2020, le site Cybermalveillance.gouv.fr avait enregistré 996 demandes d'assistance pour une attaque de ransomware. L'année suivante, ce chiffre est monté à 1 851. La CNIL ou Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés fait état de seulement 500 notifications de violation de données personnelles avec un rançongiciel en 2020 contre 2 150 en 2021. 

Les bonnes pratiques pour éviter une cyberattaque

Même si les hackers affinent toujours plus leurs tactiques, il est possible de leur rendre la tâche plus difficile. Pour éviter une cyberattaque, il est conseillé de :

  • Mettre à jour régulièrement son système d'exploitation et ses logiciels. Les éditeurs réparent en effet toutes les failles utilisées par les pirates informatiques dans les anciennes versions.
  • Procéder à des téléchargements uniquement sur le site officiel des éditeurs.
  • Réaliser une sauvegarde régulière de ses informations, ce qui permet de minimiser les dégâts si le hacker supprime ou change les données du système.
  • Utiliser un antivirus et des pare-feu qui peuvent détecter les malwares et permettent ainsi d'optimiser la protection du terminal.
  • Être prudent dans l'utilisation de la messagerie. Il est aussi important de ne pas ouvrir les contenus auxquels est attachée une pièce jointe et dont l'expéditeur est inconnu. Il faut aussi éviter de répondre par email à une demande d'informations personnelles ou confidentielles.
  • Utiliser un VPN pour sécuriser la connexion à un réseau internet pas sûr.
  • Partager :
  • Newsletter
    Restez connecté !