CES 2018 : LOKLY, la protection rapprochée pour vos données

infoadmin. Le 15 janvier 2018
CES 2018 : LOKLY, la protection rapprochée pour vos données

Du 09 au 12 janvier dernier, Las Vegas accueillait le fameux « Consumer Electronics Shows » ou CES, le plus grand salon mondial dédié à l'électronique grand public. Parmi tous les produits présentés, la clé USB Lokly a fait mouche. Elle optimise le transfert et le stockage des données tout en rendant disruptive l'expérience utilisateur.

LOKLY, un « coffre-fort numérique »

Si LOKLY est encore aujourd'hui en phase de tests, depuis le CES de Las Vegas, le produit fait beaucoup parler de lui. Sa force majeure ? Sa sécurité. D'ailleurs, Shahrokh Ghavamian, PDG et fondateur de Lokly, la start-up à l'origine du produit le définit comme un véritable petit « coffre-fort numérique ». Petit, oui, parce que concrètement, l'objet en soi est à peine plus grand qu'une clé USB. Et pourtant, ce petit objet permet de transférer aisément des dossiers vers une autre clé USB « standard », en branchant les deux clés, ensemble. Tous les réglages relatifs au choix des documents à transférer se font uniquement via une application sécurisée sur un smartphone.


Plusieurs fonctionnalités, pensées pour sécuriser les informations sensibles

LOKLY s'adresse avant tout aux entreprises, dont les salariés doivent souvent se déplacer avec des données sensibles, dans des pays considérés comme à risque. Au cours de sa présentation, le PDG de la start-up a d'ailleurs souligné que dans certains endroits, « il y a toujours un risque de se voir confisquer son PC ». La clé étant plus anodine, il estime qu'elle est donc plus pratique pour conserver des informations « sensibles ». Et si un tiers arrive malgré tout à s'en emparer, Shahrokh Ghavamian souligne qu'elle ne peut être utilisée sans l'intégration d'un code. Et la start-up va encore plus loin ! Lorsque la clé se retrouve éloignée du smartphone auquel elle est connectée, le téléphone envoie systématiquement un signal.

Cette année, Lockly envisage de tester quelques centaines de ses clés auprès d'une quinzaine d'entreprises savamment choisies. La start-up souhaite avoir les retours dès la période estivale et terminer l'année avec une levée de fonds.

  • Partager :
  • Newsletter
    Restez connecté !