Directeur R&D : le métier de l’informatique le mieux payé

infoadmin. Le 7 octobre 2022
Directeur R&D : le métier de l’informatique le mieux payé

Les activités du numérique attirent chaque année un nombre toujours croissant de postulants. Administrateurs de base de données, développeurs informatiques ou ingénieurs réseaux : de nombreux postes sont d’ailleurs à pourvoir dans le secteur. Les retours de plusieurs acteurs de l’emploi indiquent que la fonction de Directeur R&D est celle qui est la mieux rémunérée des métiers du numérique. Découvrez des informations autour de cette activité passionnante ainsi que le niveau de rémunération le plus courant pour un professionnel occupant la tête d’une Direction R&D informatique.

Directeur R&D informatique : quelles sont ses missions et attributions ?

Comme dans divers secteurs, le lancement d’innovations dans l’univers du numérique reste souvent dépendant d’une stratégie de recherche et développement. Cette démarche est en effet indispensable afin que de nouvelles applications informatiques soient produites. La recherche et développement combine généralement trois champs essentiels : la recherche fondamentale, la recherche appliquée et le développement expérimental. Cette pratique est incontournable pour les entreprises du moment lorsqu’elles désirent créer des applications destinées à leur clientèle ou tout simplement concevoir des logiciels pour servir en interne à des fins d’optimisation des tâches.

Les entreprises dont le cœur d’activités est tourné vers le numérique disposent ainsi généralement d’une Direction de recherche et développement. Cette division est sous la houlette d’un Directeur R&D dont la fonction est souvent stratégique. Il revient à ce professionnel de diriger les équipes d’ingénieurs et de définir la stratégie ainsi que le protocole nécessaire au développement de nouvelles applications. Ses rôles vont ainsi de l’encadrement des équipes à la gestion du budget accordé pour ses missions en passant par la veille technologique, la réalisation expérimentale nécessaire au développement logiciel ainsi que la rédaction des conclusions après les phases de test et d’expérimentation.  

Quelles compétences, quelle formation et quelle rémunération ?

Le succès des missions confiées au Directeur R&D en informatique est souvent mesuré à la réussite des projets confiés à son équipe. Pour mener à bien sa mission, le Directeur R&D doit tout d’abord justifier de connaissances solides dans le domaine de l’informatique, que ce soit de manière théorique que pratique. Ses compétences doivent s’étendre en outre à une maîtrise parfaite de l’ensemble des technologies propres à l’entreprise pour laquelle il travaille. Ses capacités dans le développement de nouvelles applications informatiques sont par ailleurs avancées, car le Directeur R&D peut être amené à coder en utilisant divers langages de programmation.

Au-delà du bagage en informatique, être Directeur R&D est un poste à responsabilités. Son interaction avec les équipes est permanente, ce qui nécessite d’avoir un bon relationnel. Avoir une bonne qualité d’écoute est souvent indispensable au Directeur R&D, tout comme la capacité d’expliciter ses idées avec aisance et simplicité, et donc d’exposer ses attentes sans difficulté et d’instaurer une bonne atmosphère de travail.    

Les personnes ayant suivi un cursus d’ingénierie R&D en informatique sont celles qui correspondent le plus souvent pour occuper la fonction de Directeur R&D. La longue formation de 5 ans dans le cadre des études d’ingénierie est ainsi récompensée, le Directeur R&D touchant une rémunération comprise entre dans une fourchette de 60.000 à 80.000 euros l’année, et même plus pour les profils les plus expérimentés.

  • Partager :
  • Newsletter
    Restez connecté !