La transcription audio/vidéo : un métier qui nécessite un vrai savoir-faire

infoadmin. Le 12 novembre 2021
La transcription audio/vidéo : un métier qui nécessite un vrai savoir-faire

Parmi les nouveaux métiers qui émergent dans le secteur du digital, la transcription audio/vidéo attire de plus en plus. Il s'agit d'une tâche consistant à convertir un fichier audio ou vidéo en texte. Certaines compétences et des outils spécifiques sont exigés pour assurer la qualité du travail.

Les différents types de transcriptions

La transcription vise à transformer un fichier audio ou vidéo en un document écrit. Les fichiers à retranscrire peuvent provenir de différents événements comme des réunions d'entreprise, une conférence de presse, un discours, une formation ou encore un séminaire. Selon la demande du donneur d’ordre, quatre formes de transcriptions peuvent être réalisées :

- La transcription intégrale doit prendre en compte tous les aspects verbaux des interlocuteurs tels que les rires, les hésitations, les tics de langage et les répétitions. Tous les mots prononcés par les parties doivent être notés et aucune modification ne doit être apportée, même en cas d'erreur de langue.

- La transcription intégrale épurée consiste à reformuler les propos enregistrés. Le document doit donc être écrit dans un langage correct en corrigeant les erreurs de syntaxe et les mauvaises formulations. Le transcripteur doit aussi supprimer les répétitions et les hésitations dans le texte.

- La retranscription reformulée du fichier audio ou vidéo consiste à transformer les phrases énoncées pour qu'elles s'adaptent au style écrit tout en respectant des principes de fidélité. Le transcripteur peut dans ce cas reformuler le texte à la troisième personne ou changer le langage familier employé par les intervenants par exemple.

- La retranscription synthétisée consiste à fournir un  résumé de l'enregistrement audio ou vidéo. Cette option ne nécessite donc pas une transcription intégrale de l'enregistrement, puisque seules les informations essentielles du discours sont retenues.

Devenir transcripteur : les qualités requises

Comme la transcription nécessite d'écrire précisément ce que l'on entend, une bonne capacité d'écoute est indispensable. La maîtrise de la langue et des règles orthographiques et grammaticales est également nécessaire si un travail de correction est nécessaire pour les enregistrements. Le transcripteur travaille aussi sur différents outils informatiques. Une bonne maîtrise technique est donc nécessaire pour manipuler le matériel son, les logiciels et pour gérer efficacement la prise de son sur place.

Outre la maîtrise de la langue et la maîtrise technique, la capacité d'adaptation fait aussi partie des qualités requises pour devenir transcripteur. Il faut avoir une bonne culture générale pour comprendre les thématiques. La transcription étant une tâche chronophage et assez fastidieuse, il est important d'être méticuleux et concentré pour assurer la qualité du texte.

Les outils indispensables pour réussir la transcription

Le transcripteur audio/vidéo doit s'équiper d'un matériel spécifique, spécialement adapté pour la retranscription. Il doit notamment disposer d'un logiciel de traitement de texte tel que Word ou PDF, ainsi que d'un logiciel de retranscription audio qui permet d'améliorer le processus de travail du transcripteur grâce à des fonctionnalités avancées. Le logiciel permet par exemple d’avancer, de reculer, ou de mettre en pause le déroulement de l'écoute, ou encore de dicter au micro ce qu'il entend dans le fichier audio ou vidéo afin que le logiciel se charge de la saisie. Le transcripteur doit aussi se munir d'un bon casque pour assurer la qualité de l’écoute.

  • Partager :
  • Newsletter
    Restez connecté !