Nouveaux métiers du numérique : qu'est-ce qu'un ingénieur Cloud computing ?

infoadmin. Le 28 mai 2021
Nouveaux métiers du numérique : qu'est-ce qu'un ingénieur Cloud computing ?

Alors que les nouvelles technologies continuent de se développer, de nouveaux métiers émergent dans le domaine du numérique. Les entreprises sont nombreuses à faire appel à un ingénieur Cloud computing pour s'occuper du stockage et de la gestion de leurs données informatiques. Quelles sont les responsabilités et les aptitudes de cet ingénieur des « nuages » ?

En quoi consiste le Cloud Computing ?

Le Cloud Computing correspond au stockage et à l'accès à des services informatiques par l'intermédiaire d'Internet. Les données numériques sont rangées dans des serveurs distants accessibles par l’utilisateur  via une connexion internet sécurisée, en utilisant un ordinateur, un Smartphone ou une tablette. Pratique, cette technologie est bien loin du stockage local qui utilise le disque dur d'un ordinateur pour conserver les données numériques ou lancer un programme informatique.

Le recours au Cloud Computing présente de nombreux atouts, dont l'approvisionnement en libre service, permettant aux utilisateurs d'accéder aux ressources informatiques à la demande. Les offres des hébergeurs ont aussi l'avantage d'être flexibles, puisque la consommation de ressources s'adapte aux besoins de l'entreprise. Stocker les données dans le Cloud permet également d'éviter la perte de fichiers liés aux erreurs de manipulation ou à la dégradation du matériel.

Que fait un ingénieur Cloud computing ?

Aussi appelé chef de projet Cloud, l'ingénieur Cloud computing a pour objectif d'assurer la sécurité des données sensibles dématérialisées et permettre leur accès aux personnes choisies via leur poste de travail. Les missions de cet ingénieur pas comme les autres concernent entre autres le stockage, la gestion, ainsi que le déploiement de ces informations numériques.

Ce professionnel étudie les besoins et les contraintes des utilisateurs afin de leur soumettre des solutions techniques à leurs problématiques. Il accompagne notamment l'entreprise dans le choix d'un fournisseur Cloud et veille à la bonne gestion de la relation avec ces éditeurs de virtualisation.

Par ailleurs, les services de Cloud Computing se divisent en trois catégories, à savoir le SaaS (Software as a Service), le PaaS (Platform as a Service) et le IaaS (Infrastructure as a Service). L'ingénieur Cloud computing est apte à étudier ces différentes offres et de guider l'entreprise vers la meilleure alternative selon son activité et ses besoins spécifiques. Sa maîtrise de la programmation et des outils informatiques lui permet d'ailleurs d'assurer la migration des données vers le Cloud et de prendre en charge l'administration et la maintenance du système virtualisé.

Les compétences et les qualités requises pour devenir ingénieur Cloud computing

Le poste d'ingénieur Cloud computing exige des connaissances spécifiques concernant l'informatique. Ce professionnel doit avoir une parfaite maîtrise des algorithmes, de la programmation et des outils de virtualisation afin d'assurer la gestion Big Data. C'est un poste accessible aux titulaires d'un bac +5 ayant suivi une formation informatique et réseau dans une école spécialisée. Des capacités analytiques sont également plébiscitées pour pouvoir proposer des solutions concrètes aux enjeux et aux problématiques des entreprises. Outre les compétences techniques, la rigueur et la polyvalence sont indispensables pour s'adapter aux évolutions de la technologie Cloud. L'ingénieur Cloud computing doit également avoir le sens de la communication afin d'assurer la bonne relation entre l'entreprise cliente et le prestataire Cloud.

  • Partager :
  • Newsletter
    Restez connecté !