Google Duplex : l'Intelligence artificielle au service de vos appels

infoadmin. Le 28 septembre 2018
Google Duplex : l'Intelligence artificielle au service de vos appels

Avec le déploiement de Google Duplex, Google révolutionne le secteur des assistants vocaux. Mais comment fonctionne réellement cette technologie ? Que peut-elle faire réellement et à quels usages se destine-t-elle ? Éléments de réponse.

À propos de Google Duplex

En mai dernier, lors du Google I/O 2018 – la conférence annuelle des développeurs de Google – Google dévoilait « Duplex », une nouvelle technologie d'intelligence artificielle capable d’imiter de la manière la plus naturelle possible une conversation humaine. Pour en arriver à ce résultat impressionnant, les concepteurs de cette intelligence artificielle intégrée à Google Assistant se sont appuyés sur un réseau neuronal récurrent entraîné avec une base de données de conversations téléphoniques qui ont été rendues anonymes au préalable. Ils ont également travaillé sur les temps de latence et les intonations pour accentuer le côté naturel de l'assistant. Pour lever toute ambiguïté, Google Duplex sera tenu de donner son identité lors de chaque début d’appel téléphonique et de prévenir son interlocuteur du fait que la conversation sera enregistrée. Si des difficultés apparaissent au cours de la conversation, il pourra déléguer l’appel à des opérateurs humains pour éviter tout malentendu.

 

Google Duplex : pour un usage consommateur uniquement

Si Google Duplex ne pouvait initialement effectuer des appels que dans le seul but de demander les horaires d'ouverture des commerces, il peut actuellement effectuer des tâches plus spécifiques comme prendre un rendez-vous chez le coiffeur ou réserver une table au restaurant. Au vu des capacités de cet assistant vocal, certaines entreprises penseraient aujourd’hui à l’utiliser dans les call-centers pour gérer leur service à la clientèle, notamment les appels simples et répétitifs. Une utilisation qui ne devrait pas aboutir, du moins pas de sitôt, car Google affirme se concentrer uniquement sur des cas d’utilisations du consommateur de cette technologie qui devraient prochainement étendre sa sphère de compétences. Google ne teste d’ailleurs son assistant vocal au sein d’aucune entreprise. De plus, les problèmes d’éthique constituent encore un frein considérable à l’usage d’une telle technologie en entreprise.

  • Partager :
  • Newsletter
    Restez connecté !