La nouvelle génération de panneaux publicitaires qui dérange

infoadmin. Le 22 janvier 2018
La nouvelle génération de panneaux publicitaires qui dérange

Aujourd'hui, les écrans publicitaires numériques ne véhiculent plus tout simplement l'activité d'une entreprise. Ils sont dorénavant incrustés de caméras ou de capteurs vidéo pour examiner le comportement des passants. À quoi servent ces caméras cachées pour les sociétés commerciales ? Les caméras ne violent-elles pas le droit à la vie privée ?

Caméras cachées dans les panneaux publicitaires: quelles utilités pour les entreprises ?

Dans les grandes villes, l'utilisation des écrans publicitaires numériques est très tendance. Outre la finalité de promouvoir un produit, ces panneaux sont incrustés de caméras ou de petits capteurs vidéos pour filmer les passants. Grâce au système d'oculométrie intégré dans la caméra, elle peut examiner le comportement des personnes dans la rue. Ce dispositif observe le mouvement des yeux des passants pour savoir s'ils ont visualisé la publicité. Mais, ce capteur technologique permet aussi à une société d’évaluer le nombre de personnes intéressées par leurs publicités ainsi que leur temps de visualisation. L'appareil peut aussi déterminer le sexe de l'individu et sa tranche d'âge. D'autres fonctions peuvent également être intégrées à ce capteur vidéo comme l'enregistrement des données de caisse ou le comptage du nombre de personnes ayant pénétré le magasin.


Caméras cachées dans les panneaux publicitaires : sujettes aux critiques

L'installation des caméras cachées dans les panneaux publicitaires est à l'origine de nombreux débats. Cette initiative de quelques entreprises commerciales ne plaît pas à tous les clients qui considèrent que cette « technique » porte atteinte à leur vie privée. Mais, pour les sociétés concernées, ce dispositif ne vise pas à collecter des données personnelles. Il ne sert qu'à examiner le comportement d'un individu face à une annonce publicitaire afin d'améliorer leur stratégie marketing. La Commission nationale de l'informatique et des libertés de France ou CNIL affirme d’ailleurs que l'utilisation des caméras dans les panneaux ne viole pas le droit à la vie privée, car les données recueillies ne sont pas sauvegardées. L'appareil ne permet pas l'identification du passant, ni la collecte d'informations personnelles.

  • Partager :
  • Newsletter
    Restez connecté !